Le service Autolib’, service parisien de voitures électriques partagées en libre service, s’arrête.

Le service Autolib’ s’arrête

Le service Autolib’ s’arrête

Ce dernier a démarré en 2011 sous Bertrand Delanoë, comptant à ce jour plus de 150.000 abonnés, il n’aura pas résisté à la concurrence des vélos électriques en libre service, des VTC, des scooters en libre service.

Les Autolib’ ont vu leur image se dégrader au cours des années avec des voitures souvent sales. Le service est devenu déficitaire et est à présent au centre d’une guerre financière entre Bolloré, la mairie de Paris et les communes limitrophes de la capitale où le service s’est implanté.

D’autres acteurs du milieu se bousculent pour prendre le relais.

Utilisiez vous fréquemment les voitures en libre service proposées par Autolib’ ? Si oui avez vous trouvé une alternative ?

Quel moyen de transport pensez vous utiliser ? Les vélos en libre service ? Les scooters ?