Le réseau de routes en France se dégrade, faute de budget pour l’entretenir. Les routes dégradées ou vieillissantes en France représentent 12 000 km, soit 1,2 % du réseau routier français.

réseau routier en France

Réseau routier dégradé en France

Route fissurée ou déformée, signalisation manquante ou effacée, absence de glissières de sécurité ou encore accotements instables…  Sans changement de politique budgétaire sur l’entretien du réseau, les dégradations graves atteindraient 62 % des routes du réseau Français non concédé d’ici à 2037, contre 17 % en 2017.

Un pont sur trois à réparer

Aujourd’hui, 17 % des chaussées ont besoin de réparations structurelles. Les ouvrages d’art sont aussi concernés : « sur les 12 000 ponts dénombrés sur le réseau, 33% nécessitent des réparations, indique l’étude ». Dans la plupart des cas il s’agit de petites réparations afin de prévenir l’apparition de dégradations structurelles. Mais, « en moyenne, un pont n’est réparé que 22 ans après l’apparition des premières dégradations ».