Tout d’abord une carte grise de collection permet aux véhicules concernés une petite dérogation au niveau de la plaque d’immatriculation ! En effet les véhicules de collection ont l’autorisation d’apposer des plaques d’immatriculation noir et grise afin de conserver leur aspect authentique.

Dernièrement le contrôle technique a été durcis (le 20 Mai) et ceci a fait bondir les demandes de carte grise en tant que véhicules de collection. Mais pourquoi ? Car ce statut permet aux véhicules de plus de 30 ans de passer un contrôle technique allégé, et ceci n’est pas l’unique avantage.

Carte grise véhicule de collection

Carte grise véhicule de collection

Carte grise pour un véhicule de collection

La carte grise (appelée Certificat d’Immatriculation depuis 2009) de collection, a fait son apparition dans les années 1960. Celle-ci a été créée pour permettre aux véhicules anciens, dont les cartes grises avaient été perdues ou détruites pendant la Seconde Guerre mondiale, de continuer à circuler.

Jusqu’en 2009, cette carte grise particulière comportait des restrictions de circulation pour le véhicule (ce qui n’a pas contribué à son image). Par exemple lorsque l’on voulait rouler en dehors de son département ou les départements limitrophes avec un véhicule de collection il était nécessaire d’envoyer une déclaration de circulation à la préfecture.

Aujourd’hui il y a moins de restrictions avec une carte grise de collection qu’avec une carte grise classique !

Depuis 2009 les véhicules de collection ne sont plus soumis à une limitation géographique pour circuler, ils ne sont pas non plus soumis aux restrictions de circulation dans les ZCR (4 zones pour le moment en France)

Par exemple un véhicule diesel antérieur à 2001 (pastille euro 2) n’a pas le droit de circuler dans Paris entre 8h et 20h du lundi au vendredi

En revanche la circulation des véhicules de collection est tout de même interdite lors des pics de pollution.

Pour une carte grise de collection le contrôle technique du véhicule doit être effectué tous les 5 ans contre 2 ans pour les autres véhicules. Les véhicule dont la date de mise en circulation est antérieur au 01/01/1960 en sont même dispensé.